S'identifier

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. Merci de cliquer sur "OK" pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d'avis en modifiant les paramètres de sécurité de votre navigateur. Pour davantage de détails, consulter ici notre Politique de confidentialité.

OK



DAAC INFO

Revue culturelle

RIZE

Programme des activités scolaires du Rize 2020-2021

Le mardi 6 octobre à 16h : découverte du Rize à destination des enseignants

CCSTI du Rhône - Université de Lyon

Participation au Festival Pop’Sciences 2021 - Appel à projets jusqu'au 16 octobre

le Festival se tiendra sur le site du Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal les 21, 22 et 23 mai 2021

Centre culturel de rencontre d'Ambronay

Lancement d’un chœur inter-académique au Centre Culturel de Rencontre d’Ambronay

Samedi 3 octobre 2020

Court Toujours

Festival du Film Scolaire de Lyon 2021

Inscription jusqu'au 30 novembre 2020

DAAC

Présentation du projet : "Eloquence et engagement" avec l'UNICEF

Projet à destination d’une classe entière, de tout lycée de l’académie de Lyon, général, technologique et professionnel.

Laboratoire Dynamique Du Langage (Lyon2 / CNRS)

[kosmopoliːt] : Un jeu de société pour jouer et apprendre avec la diversité linguistique

En partenariat avec le laboratoire de la dynamique du langage (Université Lyon 2, CNRS)

Région Auvergne Rhone-Alpes

Armes pour cible

Visite gratuite à destination des enseignants le mercredi 7 octobre à 15h30

URDLA

FW - Gilles Pourtier

Visite enseignants jeudi 17 septembre, à 18 heures

DAAC

Lycées : Fête du livre de Saint-Etienne

à partir du 16 octobre

DAAC

Collèges : Fête du livre de Saint-Etienne

à partir du 16 octobre / inscriptions avant le 25 septembre

DAAC

Concours scolaire du meilleur Petit Journal du Patrimoine

Le bois est partout !

Ecole Urbaine de Lyon - Université de Lyon

Programmation de l'école urbaine de Lyon

Octobre 2020

Archives départementales de la Loire

Ennemonde Diard : une collection photographique exceptionnelle. Aviation, sports, voyages.1895 - 1939

Après-midi de découverte de l’exposition et du fonds à destination des enseignants le mercredi 14 octobre à 14h30

DAAC

Concours Terr'Eau Fertile qui mèle environnement et éloquence

Inscription jusqu’au 13 décembre

Musée Gadagne

Programmation scolaire et hors temps scolaire du MAM et du MHL

Musée des Arts de la Marionnette / Musée d'Histoire de Lyon

DAAC

Dispositifs EAC autour du patrimoine

La classe, l'oeuvre ! Levez les yeux ! Rendez-vous aux jardins

Geopark du Beaujolais

Micro-aventures en Géoparc Beaujolais

Tous les jeudis jusqu'en octobre

Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement

Exposition "La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine"

Inauguration poétique le 14 septembre 2020 à 18h au CAUE

Musée des Confluences

Musée des Confluences Projets scolaires 2020-2021

Il est encore temps de vous inscrire !

DAAC

Repères pour l'éducation musicale, les pratiques vocales et le chant choral en contexte COVID

RENTRÉE SCOLAIRE 2020

Galerie Le Réverbère

Exposition C’est quoi l’été pour vous ?

DAAC

Pariscience, festival numérique de films scientifiques

Festival ouvert en numérique à tous les élèves de France

Opéra de Lyon

Inscriptions pour les spectacles scolaires 2021

Opéra de Lyon

CCSTI du Rhône - Université de Lyon

Des « Neurocontes » illustrés pour expliquer les mystères du cerveau aux enfants

Rencontre avec la chercheuse Mani Saignavongs

Mis à jour le 15/09/20

FW - Gilles Pourtier

Visite enseignants jeudi 17 septembre, à 18 heures



 

207, rue Francis-de-Pressensé
69100 VILLEURBANNE
Direction : Cyrille NOIRJEAN

Chargée de médiation
Blandine DEVERS
Prof relais
BELPOIS Franck

04.72.65.33.34
Entre 1959 et 1973, les Becher ont photographié les façades de maisons à colombages en Allemagne. Ce corpus, Framework Houses, constitue le commencement du projet. Les photos du couple deviennent matrices d’une sculpture et d’un ensemble de gravures sur bois dont ne subsistent que la charpente, la structure. Ce qui est bois sur l’image est évidé de la planche de gravure, offrant le motif en réserve. Gilles Pourtier a choisi de combiner la plus ancienne des techniques de l’image imprimée (la gravure sur bois) avec la technologie contemporaine d’une fraise numérique (CNC).

Il reste à faire le négatif, le positif nous est déjà donné.
Franz Kafka

Entre 1959 et 1973, Bernd et Hilla Becher ont photographié les façades de maisons à colombages en Allemagne. Ce corpus, Framework Houses, constitue la matrice du projet que Gilles Pourtier déploiera à URDLA puis à Marseille et à Cherbourg. La plupart de ces maisons ont été construites entre 1870 et 1914 dans la région de Siegen en Allemagne, l’une des plus anciennes productrices de fer d’Europe. Les maisons sont celles des immigrants venus travailler dans les mines ou les hauts fourneaux. En 1790, une loi a été promulguée pour économiser le bois au profit la production de fer en réglementant drastiquement son utilisation pour les maisons. La loi prescrivait précisément la quantité de bois nécessaire à l’habitat et interdisait son usage à des fins ornementales, spécifiait la résistance maximale pour les poutres, les seuils, les poteaux d’angle et les poteaux. Un cadre fonctionnel associé à des proportions néoclassiques a déterminé le nouveau type de maison puis fut appliqué à d’autres bâtiments tels que les granges, les églises, les écoles, les auberges, les magasins, les usines et les structures minières. Bernd et Hilla Becher ont désigné de « sculptures anonymes » leurs travaux photographiques, Gilles Pourtier déploie cette nomination dans l’exposition FW.

Les photographies du couple deviennent matrices d’une sculpture et d’un ensemble de vingt-et-une gravures sur bois dont ne subsistent que la charpente, soit la structure, du colombage. Ce qui est bois sur l’image sera évidé de la planche de gravure, offrant le motif en réserve. Ici Gilles Pourtier a choisi de combiner la plus ancienne des techniques de l’image imprimée (la gravure sur bois) avec la technologie contemporaine d’une fraise numérique (CNC). Au contraire, pour la sculpture ce qui était bois devient métal dessinant dans l’espace une grille qui résonne avec d’autres travaux photographiques de Pourtier dans Marseille, où les grilles surgissent de plus en plus dans l’espace public : à la fois passage et barrage, frontière, délimitation d’un territoire.

Gilles Pourtier aime rappeler que, trop souvent, les images sont envisagées comme acquises et non comme construites. À les accepter sans se questionner sur les modalités de leur élaboration, nous guette le danger de la fascination. Il convient de les regarder avec les yeux du corps et de l’esprit. « Au fond la Photographie est subversive, non lorsqu’elle effraie, révulse ou même stigmatise, mais lorsqu’elle est pensive », écrivait Roland Barthes, il semblerait que Gilles Pourtier en a pris la mesure.

Visite enseignants jeudi 17 septembre, à 18 heures
Réservation : urdla@urdla.com / 04 72 65 33 34

pour école de la confiance