S'identifier

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. Merci de cliquer sur "OK" pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d'avis en modifiant les paramètres de sécurité de votre navigateur. Pour davantage de détails, consulter ici notre Politique de confidentialité.

OK



Retour à la liste

2019-2020

Habiter son territoire : des architectures et des hommes

Collège des Montagnes du Matin - Panissières (42360)

Classe de 6e à Option art (26 élèves)



habiter son territoire panissieres 10
habiter son territoire panissieres 10

habiter son territoire panissieres 01
habiter son territoire panissieres 01

habiter son territoire panissieres 02
habiter son territoire panissieres 02

habiter son territoire panissieres 05
habiter son territoire panissieres 05

habiter son territoire panissieres 04
habiter son territoire panissieres 04

habiter son territoire panissieres 06
habiter son territoire panissieres 06

habiter son territoire panissieres 07
habiter son territoire panissieres 07

habiter son territoire panissieres 08
habiter son territoire panissieres 08

habiter son territoire panissieres 09
habiter son territoire panissieres 09

habiter son territoire panissieres 03
habiter son territoire panissieres 03


Télécharger

bilan classe option arts panissieres 1920


Coordonnateur
Evelyne LEONARDUZZI, enseignante en Arts plastiques.

Enseignants impliqués
Les élèves de CM2 de l’école Publique de Panissières, associés au projet, n’ont pu bénéficier des interventions prévues en raison du contexte de crise sanitaire...



Partenaires

- Noémie DUTEL, architecte diplômée de l’école d’architecture de St Etienne en 2011 (formation de sensibilisation à l’architecture à l’Ecole d’architecture de Grenoble)

- Julie ARGOUSE, plasticienne diplômée de l’Ecole des beaux-arts de St Etienne en 2002 (D.N.S.E.P.) fondatrice de la Structure «  L’art Oseur »



Description du projet

Ce projet a été cofinancé par la DAAC (l’essentiel des heures d’intervention), La Communauté de Communes Forez-Est du département de la Loire et l’établissement scolaire (avec une participation active du FSE pour les sorties). Merci à toutes ces instances pour leur soutien.
Il a été l’occasion pour le collège de s’inscrire en résonance avec un projet de territoire dans le cadre de la convention de développement de l’EAC porté par la CCFE impliquant le musée de la cravate et du textile de Panissières, le lycée professionnel Pierre Coton de Néronde. Il s’est inscrit dans une continuité de visite à l’occasion des journées du patrimoine.


Ce projet a pour objectif de sensibiliser les élèves de 6e à l’architecture.
Deux axes ont été privilégiés :
1) Des expérimentations directes et diversifiées ont été proposées en amont des séances sur des notions de structure, enveloppe, modes de construction avec échanges à l’oral et apports théoriques réguliers. De la maquette à l'échelle 1, ces expériences ont permis aux élèves de prendre conscience de la relation constante du corps à l'espace mais également de l'importance des matériaux en termes de construction et d'architecture.
2) Le second axe a eu pour point de départ le temps fort d'une "balade active" au sein du centre bourg de Panissières, moment de découvertes et de collectes sur différents supports (photos, croquis, enregistrements de témoignages, relevés de cadastre, relevés d’empreintes par frottage). Ces éléments collectés, éventuellement enrichis par les élèves au sein de leur famille (photos anciennes, documents écrits, témoignages racontés, matériaux liés à l'activité du tissage) sont devenus les matériaux de base à transformer, en vue d'une installation évolutive et participative. Cette installation sur panneau mural s’est peu à peu construite au fur et à mesure des séances. Elle a permis de restituer leurs points de vue multiples sur le centre bourg. Les techniques mixtes qui ont été utilisées ont renforcé la volonté de mêler différents espaces et différents temps dans une représentation collective, un portait "cubiste" en quelque sorte qui a mis en relation l'architecture et les hommes.
Les sorties culturelles ont constitué des jalons pour se familiariser avec des notions plastiques et architecturales alternant apport théoriques et pratiques.
Au Lycée professionnel Pierre Coton de Néronde, un atelier de pratique de construction de briques d’adobe a permis aux élèves de découvrir les différentes techniques de construction en terre (adobe, pisé, torchis et bauge) au sein de la section « intervention sur le patrimoine bâti ».
Les élèves ont pu également découvrir un atelier de tissage réhabilité en maison d’habitation au centre bourg de Panissières.
Et enfin, un atelier orienté sur la « matérialité » leur a été proposé au MAMC de St Etienne.



Objectifs

Objectif spécifique :
Faire découvrir aux élèves notre territoire à travers le bâti, leur donner l'occasion d'observer et comprendre de quelle manière le paysage a été façonné par l'homme pour construire de manière cohérente, durable et écologique.

Les objectifs généraux:
- Sensibiliser les élèves au fait architectural
- Donner aux élèves l’occasion d’expérimenter et créer.
- Favoriser le travail de groupe et donner accès à des projets plus ambitieux que ceux réalisés au sein du cours d’A.P. hebdomadaire
- Mettre les élèves en situation d’échange oral, développer leur esprit critique.
- Mettre les élèves au contact d’œuvres et leur donner l’occasion d’échanger avec une artiste plasticienne et une architecte
- Participer à l’élargissement de leur connaissance : découvertes de nouveaux métiers liés au monde de la culture.
- Leur donner l’occasion de travailler sur leur environnement proche et les amener par là même à le respecter et le faire respecter des autres élèves.



Organisation

Ce projet s’inscrit dans un nouveau dispositif de classe à OPTION ART proposé aux élèves de 6e de notre établissement. Une ½ journée entière est consacrée aux arts par semaine : ce qui permet de mener des séances successives en éducation musicale et en arts plastiques sur un même après-midi ou des interventions ou sorties dans une des deux disciplines en alternance (après-midi à l’opéra ou après-midi « sur le terrain » avec les intervenantes en architecture par exemple).
Le projet s’est déroulé au rythme de une séance (de 2 à 3h) par mois du mois de Septembre au 19 Mars (veille de confinement les élèves fabriquaient des briques d’adobe au lycée de Néronde).
Au fur et mesure des séances, les propositions ou défis à relever ont permis aux élèves de découvrir des techniques telles que l’aquarelle, la sculpture en fil de fer, le modelage en terre, le photomontage et bien sûr la prise de vue, les croquis et la fabrication de maquettes.
Les références proposées et articulées aux productions ont permis de mener une réflexion sur l’aménagement futur de nos centres bourg qui cherche à recréer du lien entre les habitants.
Bilan général

L’architecture est un domaine plus volontiers abordé en classe de 3e puisque la question de l’espace est centrale à ce niveau en arts plastiques.
Cependant, pour que ces notions fassent pleinement sens à la fin du cursus au collège, il semble tout à fait important de commencer à sensibiliser les élèves dès la 6e. L’architecture concerne tout le monde et plus tôt l’élève est plongé dans une réflexion sur des questions comme  la manière d’habiter le monde, plus tôt il s’approprie cette réflexion qui semble indispensable à mener pour le futur adulte qu’il sera. Ce projet mené en classe à option art, niveau 6e, permet d’amplifier cette alternance « théorie, pratique » qui fonde le cours d’arts plastiques. C’est tout naturellement, au fur et à mesure des séances que les élèves se sont familiarisés avec le vocabulaire, les notions et qu’ils ont acquis une plus grande assurance dans le maniement des outils ainsi qu’une plus grande liberté d’expression.

RESTITUTION :
• Un bilan illustré de l’ensemble du travail est visible en pièce jointe
• En raison de la pandémie de coronavirus, l’exposition a été décalée à l’année scolaire

2020-21 : un ensemble composé d’un panneau mural sur plexiglass de 2m x 2m et de maquettes est, en ce moment, installé dans l’ancienne usine Loire-Piquet devenue musée de la cravate et du textile de Panissières (Loire).

Cette exposition intitulée
« TERRITOIRE AU FIL DU TEMPS, MEMOIRES ET FICTION TISSEES » présente deux projets du collège en parallèle jusqu’au 22 Novembre 2020






Contact

Site(s) web


pour école de la confiance