S'identifier

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. Merci de cliquer sur "OK" pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d'avis en modifiant les paramètres de sécurité de votre navigateur. Pour davantage de détails, consulter ici notre Politique de confidentialité.

OK



Retour à la liste

2019-2020

Biennale d’art contemporain : Artistes et mutations urbaines
(projet région)

Lycée Privé Professionnel et Technologique Carrel - Lyon (69006)

1ère BAC Technologique ST2S (Sciences et Technologies du Sanitaire et du Social), 26 élèves



visite biennale lyon
visite biennale lyon

visite biennale lyon 1st2s
visite biennale lyon 1st2s

spectacle passagers salut circassiens maison danse
spectacle passagers salut circassiens maison danse

rencontre avec mme hamid le sergent responsable politique culturelle sanitaire maison de la danse marion coutel jeunes publics
rencontre avec mme hamid le sergent responsable politique culturelle sanitaire maison de la danse marion coutel jeunes publics

maquette maison tony garnier
maquette maison tony garnier

intervention guillaume perez mediateur biennale
intervention guillaume perez mediateur biennale

lever de rideau maison de la danse 27 11 2019 passagers 1st2s
lever de rideau maison de la danse 27 11 2019 passagers 1st2s

visite hopital edouard herriot 1st2s 19 11 2019
visite hopital edouard herriot 1st2s 19 11 2019

visite musee tony garnier 1st2s
visite musee tony garnier 1st2s

Coordonnateur
Mme RAMBAUD-JAMCODJIAN Sandrine, Professeur d'Histoire-Géographie et d’Histoire des Arts

Enseignants impliqués
Mme GUIONNET, Directrice Générale
Mme MEYER, Proviseur adjointe
Mme ROZIER, Responsable de l'administration pédagogique
Mme POLO, Professeur Documentaliste, Référent Culture et Directeur délégué aux formations Professionnelles et Technologiques
Mr POIROT, Responsable de la communication
Mme RAMBAUD-JAMCODJIAN, Professeur d'Histoire-Géographie
Mme DUPUY, Professeur d'Anglais
Mr BERNARD, Professeur de Biologie
Mr NADIN, Professeur de ST2S
Mme GAUGAIN Stéphanie, Assistante vie scolaire

Disciplines
Géographie, Histoire, Histoire des Arts, ST2S



Partenaires

La Région AUVERGNE-RHÔNE-ALPES (financement appel à projet Biennale et Pass Région)

La Biennale avec Mme Marie MULOT, chargée de Relations avec les publics et Mr Guillaume PEREZ, artiste-plasticien et médiateur de la Biennale

Le Musée Urbain Tony GARNIER avec Mme Catherine CHAMBON, directrice du Musée et Mme Charlaine TRIQUET, chargée d’accueil et des visites

L’Hôpital Edouard HERRIOT

La Maison de la Danse avec Mme Marion COUTEL chargée des relations avec les publics scolaires, Mme HAMID-LE SERGENT, chargée des relations avec les publics, Mr Olivier CHERVIN, responsable conférences et formations



Description du projet

Projet sous la forme d'un Parcours culturel croisé élaboré avec la Biennale de LYON dans la filière ST2S en lien avec un sujet d’étude du nouveau programme de Géographie, « Lyon, les mutations d’une métropole ».

Parcours destiné à étudier les recompositions spatiales de la ville de LYON dans le cadre de la métropolisation, à analyser la place et le rôle des artistes dans la ville, à présenter le rayonnement de LYON aux échelles régionales, nationales, européennes voire mondiales et de faire le lien entre la politique culturelle de la ville et la santé.

Etude en classe de l’étalement urbain, des empreintes laissées par l’architecte lyonnais Tony GARNIER en lien avec les principes hygiénistes de son époque, des mutations récentes avec des projets de rénovation de quartiers (Gerland, La Part-Dieu, Confluence).

Réflexion autour de la notion de reconversion à travers l’exemple des Usines FAGOR, de la politique des transports à travers l’exemple du transport ferroviaire, des défis que la ville doit encore relever pour conforter son rang européen et accéder au rang mondial.

Etude ponctuée de visites du Musée Tony Garnier et d’un logement social des années 1930, de la Biennale d’art contemporain aux Usines FAGOR, de l’Hôpital Edouard HERRIOT, de la Maison de la Danse avec une vidéo-conférence et un spectacle sur le thème du transport ferroviaire à travers les arts du cirque.

Rédaction et illustration par les élèves d’un carnet culturel de la ville de LYON, au fil de leur découverte, expression de leurs émotions et trace du projet (voir consignes de travail dans le blog du professeur).



Objectifs

Dans le cadre du PEAC :

Découvrir l’art contemporain in situ à travers des installations artistiques de la Biennale d’art contemporain, un évènement international en lien avec la reconversion d’un site industriel lyonnais (savoir analyser les paysages)

Découvrir les principes de conception d’une œuvre architecturale à partir des préoccupations sociales et de santé publique de l’époque par Tony GARNIER (logement, hôpital) et ses élèves (Maison de la Danse, Chapelle de l’Hôpital Edouard HERRIOT)

Définir et questionner les mutations de la métropole lyonnaise, de ses paysages et de ses fonctions urbaines à travers les notions de : paysage, reconversion, rénovation, réhabilitation, requalification urbaine, gentrification, friches industrielles, marketing territorial, vitrine, verticalisation, périurbanisation, renouvellement urbain, pôle de compétitivité, nœud ferroviaire, plate-forme-multimodale, HBM.

Ouvrir les jeunes aux arts du mouvement, à l'Art du spectacle vivant et à sa traduction dans le cirque de création avec le spectacle Passagers de la compagnie canadienne les 7 doigts de la Main (la place du corps dans la verticalité, l’apport de la danse, du théâtre, du chant aux arts du cirque)

Aborder la relation entre l'Art et la santé à travers la politique culturelle de la Maison de la Danse, intermédiaire entre les artistes et les institutions sanitaires.

Rencontrer des professionnels de la Culture

Apprendre à se comporter en spectateur éclairé en comparant le cirque traditionnel et le cirque contemporain

Rédiger un carnet culturel illustré de LYON racontant ses découvertes, exprimant ses sentiments et réutilisant les notions afin de mieux connaitre sa ville et les effets de la métropolisation, de garder en mémoire son parcours culturel et son cheminement personnel.



Organisation

Pour entrer dans l’art contemporain et la reconversion d’un lieu industriel, Guillaume PEREZ, médiateur de la Biennale, est venu présenter aux élèves le jeudi 17 octobre 2019, l’art in situ à travers les Usines FAGOR, vestiges du passé et témoin du présent. Une entrée dans la matière pour mieux comprendre les notions d’art contemporain et les particularités des installations temporaires ou éphémères voire vivantes de la Biennale. Guillaume PEREZ a présenté aussi la genèse de la Biennale 2019, du rôle des 7 curateurs du Palais de TOKYO et de l'importance de cette visibilité qu'offre cet évènement mondial à des artistes en création. Le jeudi 7 novembre 2019, lors de la visite de la Biennale, les élèves ont pu expérimenter des postures originales de spectateurs comme traverser l’œuvre, être sur ou dans l’œuvre, marcher dans l’œuvre. Parfois perçu comme énigmatique, les élèves ont pris conscience que l’art contemporain était porteur d'interrogations de nos sociétés. La présentation très riche de Guillaume PEREZ leur a en effet permis de s’imprégner de l'univers de l'art contemporain et ainsi mieux le comprendre. A travers leur visite du Musée Tony Garnier guidée par Charlaine TRIQUET le mardi 5 novembre 2019, la classe a pu s’immerger dans les conceptions hygiénistes du grand bâtisseur lyonnais et leurs applications dans des réalisations concrètes comme les logements sociaux du Quartier des Etats-Unis. Les élèves ont pu appréhender les 4 grands chantiers de Tony GARNIER (Les Halles, le Stade de Gerland, L’Hôpital, La Cité industrielle) à l’aide de maquettes, de photos de chantiers, de plans d’architectes, de croquis, de dessins. La visite d’un logement Habitat à Bon Marché, a plongé les élèves dans l’entre-deux-guerres et dans cette recherche de plus d’égalité sociale et de confort. Le mardi 19 novembre 2019, les élèves ont découvert de l’intérieur une oeuvre pérenne et aboutie de Tony GARNIER, l'Hôpital Edouard HERRIOT dit Grange Blanche où toute sa pensée y est réunie au service de la santé. Avec les commentaires de Catherine CHAMBON, la classe a arpenté les 15 hectares du site, des galeries, en passant par la Chapelle jusqu’aux bâtiments anciens et nouveaux. Une structure pavillonnaire qui a étonné les élèves habitués aux hôpitaux d’aujourd’hui d’un seul tenant. Le mercredi 27 novembre 2019, de 16H30 à 21H30, les élèves ont passé une soirée inoubliable à la Maison de la Danse avec au programme une vidéo-conférence présentée par Olivier CHERVIN qui les a aidés à mieux comprendre les mouvements des artistes lors du spectacle Passagers. Un spectacle de cirque contemporain, conçu comme une grande réflexion autour du transport ferroviaire, pouvant faire le lien avec notre train à grande vitesse à Lyon. Les élèves ont pu prendre la mesure du travail d’équipe qui exige une grande confiance et une écoute réciproque lors des numéros acrobatiques (cadre aérien, trapèze, voltige au sol, funambulisme, contorsionnisme, jonglage et mât-chinois), le tout fondu dans une histoire collective dont la force en révèle l’esthétique. Une belle première fois pour certains, à la Maison de la Danse, un bâtiment d’un élève de Tony GARNIER, Pierre BOURDEIX. Les carnets culturels finalisés ont montré l’apport du projet sur le nouveau regard que portent les élèves sur leur ville.
Merci à l'ensemble des partenaires pour la réalisation de ce projet culturel.






Contact

Site(s) web


Mme RAMBAUD-JAMCODJIAN Sandrine

pour école de la confiance